ACTUALITÉS

Le catalogue des formations 2020 de l’INRS sort ce mois-ci. L’occasion pour Nicolas Fauvel, responsable du pôle ressources plurimodales et appui aux projets de formation, de revenir sur l’action de l’institut en matière de formation et d’évoquer les nouveautés qui enrichissent l’offre existante.

© Serge Morillon/INRS

© Serge Morillon/INRS

Travail & Sécurité. La formation est un mode d’action essentiel pour faire progresser la prévention. À qui s’adressent les stages que l’INRS dispense ?
Nicolas Fauvel. L’Institut, conformément à ses orientations stratégiques, s’adresse à tous les acteurs de l’entreprise. Notre objectif est d’intégrer la santé et sécurité au travail à leurs compétences professionnelles. Pour y parvenir, nous menons une action sur deux fronts principaux. Le premier est celui de la formation initiale. Nous faisons évoluer les référentiels des diplômes professionnels (CAP, Bac Pro et BTS) et adaptons les maquettes pédagogiques des écoles d’ingénieurs et de management. En matière de formation continue, des stages sont proposés aux acteurs de la prévention que sont les services de santé au travail (médecins, infirmiers…), les préventeurs d’entreprise, les responsables RH et les managers ainsi que, plus largement, les salariés du régime général. Dans une volonté de démultiplication, nous formons également des formateurs ainsi que des formateurs de formateurs qui relaient nos programmes de prévention auprès des stagiaires inscrits dans des organismes habilités. Chaque année, 1 500 personnes bénéficient de nos 70 formations. Auxquelles il faut ajouter plus de 25 000 personnes en auto-formation. Tous les détails sont disponibles dans notre catalogue papier qui sort ce mois-ci, ainsi que dans sa version en ligne consultable sur le site de l’INRS.

Quelles sont les nouveautés 2020 ?
N. F.
  L’édition 2020 du catalogue s’enrichit de trois nouvelles formations sur les thèmes du risque chimique et des troubles musculosquelettiques. Le stage « Réaliser une campagne de mesures de forces de tirer-pousser (de mobiles) en entreprise » apprend à construire un protocole, à utiliser et paramétrer le kit de mesures développé par l’INRS (mis à disposition sous condition) et à interpréter les données recueillies. En suivant la formation « Définir sa campagne de prélèvement d’atmosphère : de la définition du besoin à l’interprétation des résultats », les stagiaires seront capables d’élaborer un cahier des charges pour la mise en œuvre d’une campagne de prélèvement d’atmosphère. Enfin, une nouvelle autoformation consacrée à l’analyse et à l’interprétation des fiches de données de sécurité, « Décrypter une FDS », vient enrichir l’offre consacrée au risque chimique. En outre, les formations à distance continueront à s'étoffer.

POUR EN SAVOIR PLUS

Catalogue de formations Santé et sécurité au travail 2020, INRS. À télécharger sur www.inrs.fr.

Damien Larroque

Haut de page