ACTUALITÉS

Selon une étude Malakoff Médéric, en 2016, 34,1 % des salariés ont été absents au moins une fois pour maladie, pour une durée moyenne de 35,5 jours. Des chiffres qui, depuis 2013, restent stables, mais à un niveau élevé.Plus précisément, les arrêts de travail courts (1 à 3 jours) sont causés à 65 % par une maladie ordinaire (grippe, angine…). En revanche, ceux d’une durée moyenne (4 à 30 jours) sont pour 23 % d’entre eux, dus à des troubles musculosquelettiques (TMS) et pour 21 %, à des troubles psychologiques ou une grande fatigue. Les arrêts longs (30 jours et plus) ont des motifs plus variés : 20 % sont liés à un accident ou un traumatisme, 16 % à des TMS, et 16 % à des troubles psychologiques ou une grande fatigue. Le BTP, l’industrie et la santé sont les secteurs les plus concernés par les arrêts de travail.

Delphine Vaudoux

Haut de page