ACTUALITÉS

© Capture d'écran du film Up and Down

© Capture d'écran du film Up and Down

Quatre projets ont été récompensés le 24 mai lors de la remise des prix du 7e concours vidéo annuel de l’INRS « Santé et sécurité au travail : de l’école au travail, à vous de filmer », organisé avec la MSA pour la 2e fois. Ils témoignent tous, une fois encore, du regard affûté que portent les jeunes des classes de lycées professionnels et des centres de formation d’apprentis (CFA) sur la prévention des risques professionnels. Plus de 60 vidéos ont été reçues cette année.

  • Up and down, le premier prix, a été attribué aux élèves de 1re année de CAP au CFA BTP menuiserie de Besançon. S’inspirant de l’expérience malheureuse de l’un d’eux, ils ont choisi de montrer les humiliations et dévalorisations parfois subies par les apprentis menuisiers. Le film décrit les attitudes hostiles pouvant conduire à l’isolement, avant d’évoquer les solutions pour limiter les risques psychosociaux. « Le scénario a été élaboré en cours de français, et les risques décrits en cours de prévention santé environnement (PSE), explique Thomas Agut-Miraille, coordinateur du projet. Nous avons également travaillé avec une psychologue. Les jeunes ont été associés aux différentes étapes, y compris le montage, pour lequel nous nous sommes faits accompagner par un professionnel. »
  • Lauréates du 2e prix, décerné aux élèves de 1re en bac professionnel de boulan-gerie-pâtisserie au lycée hôtelier de Marseille, Les Bouches préventives diffusent, au cours de plusieurs petites scènes, des messages de prévention sur les risques professionnels en boulangerie. « Toute la classe a participé à la construction des scénarios. Les élèves se sont beaucoup investis dans le travail d’écriture, jusqu’à la réalisation pour laquelle nous étions accompagnés », souligne Dalila Rollet, professeure documentaliste.
  • La vidéo Super prévention s’attaque à la Bad cave, qui remporte le 3e prix, est le fruit du travail d’élèves du CAP viticulture de l’établissement régional d'enseignement adapté (EREA) de Beaune. « L’un d’eux a eu l’idée d’un super héros de la prévention. En classe, nous avons décidé que le film devait montrer ce qui existait par le passé et les avancées qui ont contribué à améliorer les conditions de travail, explique Sébastien Leblanc, formateur Prap et enseignant au CAP. Les élèves sont très fiers du résultat. Ils reçoivent un peu, avec ce prix, leur première médaille du travail ! »
  • Enfin, le coup de cœur du jury est allé à M. Prap, titre qui fait écho au célèbre « Monsieur propre ». « Les élèves du CAP menuisier fabricant ont eu envie de mettre en lumière les risques liés à l’activité physique, fréquents dans le BTP et qui parlent à tous », évoque Jammal Abouitman, formateur Prap au CFA BTP d’Arles. Leur vidéo, qui reprend les messages délivrés en formation, se conclut avec un certain sens de la formule : « Formez-vous à la Prap pour faire un travail propre ».

EN SAVOIR PLUS

  • Rénovation des hôtels. Repères pour la sécurité au travail et la santé du personnel, INRS, ED 6082
  • Hôtellerie. La santé de votre entreprise passe par celle de vos salariés !, INRS, ED 6314
  • Restauration traditionnelle. La santé de votre entreprise passe par celle de vos salariés !, INRS, ED 6199

À télécharger sur www.inrs.fr

Gregory Brasseur

Haut de page