ACTUALITÉS

L’INRS poursuit l’organisation de formations à la prévention des risques professionnels en présentiel. Des consignes de sécurité spécifiques au risque Covid-19 ont été établies.

Pour le dernier trimestre 2020, l’INRS a repris, sur ses sites parisien et nancéien, son activité de formation et assure certains stages en présentiel. L’Institut procède aux adaptations nécessaires aux enseignements afin de garantir la santé et la sécurité des personnes dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. 

« Nous avons revu la jauge et limité le nombre de personnes en fonction de la capacité des salles, précise Gérard Moutche, chef du département formation de l’INRS. L’organisation des salles (tables, chaises…) et des temps de pause a également été revue, de façon à respecter les mesures barrières et de distanciation physique. Le port du masque est obligatoire dans tous les bâtiments et des lingettes ou spray désinfectants, ainsi que du gel hydroalcoolique sont mis à disposition. Des règles ont également été définies de façon à assurer l’aération des salles, la désinfection et la circulation sur site, depuis l’accueil jusqu’au lieu où sont dispensés les enseignements, en passant poar la restauration. Il est également rappelé aux stagiaires de se laver les mains régulièrement au moins toutes les 2 heures. Enfin, les supports de formation ont été numérisés afin de limiter les échanges de documents papier. Les évaluations de fin de stage seront, elles aussi, réalisées au format numérique et les stagiaires sont invités à venir avec un ordinateur portable. »

En ce qui concerne les formations conduites par des organismes habilités par le réseau, l’INRS a également émis des recommandations. Elles concernent l’organisation des formations Prap (prévention des risques liés à l’activité physique), APS (acteur prévention secours) et SST (sauveteur secouriste du travail). Ainsi, l’organisation des sessions de formation doit répondre à la fois aux recommandations du Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19, du document Reprise de l’accueil en formation : aide à la décision et du guide des pratiques sanitaires pour le secteur de la formation professionnelle. Les mesures barrières et de distanciation physique sont rappelées à chaque ouverture de stage et le formateur veille à leur application tout au long de la formation. Un temps de formation spécifique est également dédié à la prévention des risques de transmission de la Covid-19. 

Par ailleurs, l’entité habilitée s’assure de la fourniture en quantité suffisante des moyens de protection éventuellement nécessaires (masques, gants, surblouses…) afin que le formateur et les stagiaires puissent les remplacer autant qu de besoin. Des préconisations sont également faites pour la réalisation des exercices pratiques ainsi que l’organisation des épreuves certificatives. 

Grégory Brasseur

LE CATALOGUE 2021 DES FORMATIONS EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL EST DISPONIBLE

Dans son catalogue 2021, l’INRS propose plus de 70 formations s’adressant aux préventeurs en entreprise, aux services de santé au travail, aux formateurs ou aux formateurs de formateurs, avec différentes modalités, du stage en présentiel à l’autoformation à distance, en accès libre à partir du portail internet www.eformation-inrs.fr. De nouveaux stages sont proposés pour les préventeurs en entreprise, l’un dédié à l’évaluation et à la prévention des nuisances sonores en open space, l’autre à la prévention des risques en espace confiné ou clos. Pour les médecins du travail, un stage sur l’évaluation et la prévention des risques pour la reproduction a également été créé. Des nouveautés s’adressent aux formateurs à la prévention du risque chimique, qui pourront se présenter à des épreuves certificatives. Enfin, une offre est mise en place pour déployer la démarche d’accompagnement à la mobilité de la personne aidée en prenant soin de soi et des autres (ALM). 

Haut de page