ACTUALITÉS

L’événement est peu conventionnel, mais il devrait faire parler dans les ateliers. Sur le site d’Air France Industries de Blagnac, un groupe de hip-hop a été invité à présenter aux salariés et aux sous-traitants présents un spectacle d’un nouveau genre. Une heure de musique, mais surtout d’information sur les risques liés au bruit et de messages de prévention.

© Vincent NGUYEN pour l’INRS

© Vincent NGUYEN pour l’INRS

Ce n’est pas tous les jours que la décision est prise d’arrêter l’activité de l’usine pendant plus d’une heure en milieu de matinée. Ce n’est pas tous les jours non plus que les employés sont invités à se rendre dans un atelier de maintenance générale, réorganisé pour l’occasion en salle de concert. Mais ce mardi 14 octobre 2019 était une journée quelque peu spéciale sur le site de maintenance d’Air France Industries de Blagnac, dans le département de la Haute-Garonne.

« Vous allez assister à une présentation un peu particulière et innovante, avertit Jean-Jacques Guichard, responsable du centre industriel de Toulouse. L’événement s’inscrit dans le cadre de la semaine de la santé et de la sécurité au travail de la Direction générale de l’industrie, organisée cette année sur le thème du bruit. » Ainsi, comme chaque année, tous les sites du groupe se sont engagés à consacrer une journée à la prévention.

« Une première en milieu industriel »

« Lorsque j’ai évoqué l’événement avec Laurent Hardy, contrôleur de sécurité au Centre de mesures physiques de la Carsat Midi-Pyrénées, il m’a parlé de ce spectacle pédagogique d’éducation au son avec un groupe de musique, le KKC Orchestra, qui avait déjà joué devant des élèves en CAP, bac professionnel ou BTS en lycée professionnel (NDLR : lire «La pédagogie monte sur scène », paru dans Travail & Sécurité n° 798 daté de septembre 2018, page 24). L’idée de proposer ce type d’animation à nos salariés a tout de suite séduit la direction », évoque Éric Soria, correspondant sécurité du site.

« On ne sait pas vraiment comment l’auditoire va réagir. C’est une première en milieu industriel », nous confie Hélène Castro, contrôleur de sécurité à la Carsat Midi-Pyrénées. À quelques minutes de l’entrée en scène, le trac gagne les musiciens. Un peu avant 11 heures, le spectacle, intitulé « Work and Lobe » (1), est lancé. « On est artisans, notre musique est une charpente », entonne Julien Champreux, le chanteur du groupe, dans le premier morceau, où se dessine un rapprochement entre le travail du musicien et celui des opérateurs présents dans la salle. À la fin du titre, il délivre les premiers messages clés : l’exposition au bruit peut être dangereuse et une perte d’audition est définitive. D’où l’intérêt de se protéger.

Suivent 50 minutes de présentation, entrecoupées de quelques intermèdes musicaux, sur l’histoire des musiques amplifiées, l’exposition au bruit au travail mais également à l’extérieur, la physiologie de l’oreille et bien sûr, la prévention. Des photos de situations de travail prises sur le site sont projetées sur écran, ainsi que des infographies et des extraits de films. L’un d’entre eux, tiré du western Le Bon, la brute et le truand, témoigne de l’effet d’une perte de 35 dB sur les fréquences aiguës (critères de la surdité professionnelle). Le dialogue, d’abord diffusé dans sa version originale puis tel qu’il est perçu par une personne dont l’audition est atteinte, devient quasiment inaudible.

Dans la salle, les salariés mais également les sous-traitants présents sur le site et invités à la représentation ainsi que des élèves du lycée polyvalent Saint-Exupéry de Blagnac écoutent avec attention. « Plus de 200 personnes étaient dans la salle et personne ne s’est levé avant la fin », remarque avec satisfaction le responsable du site après la représentation. « C’est un moment dont on retiendra forcément quelque chose, certainement plus que si l’on avait assisté à une présentation classique, témoigne Florian Sansas, peintre dans l’entreprise. C’est vrai que le bruit est partout et on n’a pas toujours conscience d’être exposé. Le spectacle le montre bien. » En se dirigeant vers le restaurant d’entreprise, les salariés continuent à en parler. Tous semblent s’être sentis concernés. Pari gagné. 

(1) Le spectacle est né d’un partenariat entre la Carsat Midi-Pyrénées et l’association Octopus, qui propose des formations professionnelles dans le domaine du spectacle vivant et œuvre pour la prévention auprès des collégiens, lycéens et étudiants.

Propos recueillis par G.B

Haut de page