ACTUALITÉS

Six grandes priorités pour le système d’inspection du travail pour l’année 2019 ont été définies début avril par la Direction générale du travail. Il s’agit de : lutter contre les fraudes au détachement, combattre le travail illégal, agir pour l’égalité salariale entre femmes et hommes, préserver la santé et la sécurité sur les lieux de travail, développer le dialogue social et enfin faciliter l’accès au droit.

Concernant les enjeux de santé et sécurité au travail, deux risques professionnels sont particulièrement ciblés : les chutes de hauteur, responsables d’une cinquantaine de décès par an, et l’exposition à l’amiante, qui cause en moyenne un millier de décès chaque année. Les chutes de hauteur feront l’objet d’actions de prévention via des visites de chantiers, des interventions en entreprises, et s’inscriront dans le cadre de la campagne nationale « Travail en hauteur, pas droit à l’erreur ». L’exposition à l’amiante sera surveillée à travers des visites de chantiers de retrait, des contrôles des plans de retrait et des modes opératoires. Vont être particulièrement concernés les chantiers de couverture, les déchetteries, les organismes de formation et les laboratoires accrédités.

Haut de page