ACTUALITÉS

Le SIST CMB, Centre de santé au travail des artistes et techniciens du spectacle, des journalistes rémunérés à la pige et des mannequins, vient de présenter, en partenariat avec le groupe Audiens, sa nouvelle étude sur la santé au travail des intermittents du spectacle. Sur les 21 500 visites recensées en 2016 au centre, 10 744 pathologies nouvelles ont été identifiées, un chiffre relativement stable par rapport aux années précédentes.

« On observe beaucoup de pathologies de l’œil et de l’oreille, ainsi que des pathologies ostéo-articulaires surtout chez les techniciens du spectacle, explique Pascale Fumeau-Dumay, directrice du CMB. Il faut cependant les mettre en relation avec d’autres pathologies que sont la tension artérielle – en hausse légère –, l’augmentation du nombre de personnes en surpoids et, enfin la consommation de tabac même si celle-ci est en baisse. » Ces questions seront abordées systématiquement lors des visites médicales qui seront aussi l’occasion de délivrer également des messages de prévention.

Par ailleurs, le SIST CMB a obtenu, pour l’année 2017, la possibilité de prendre en charge les mannequins de plus de 16 ans et leurs spécificités. « Nous travaillons pour cela en étroite collaboration avec le Synam, le principal syndicat de mannequins, et l’hôpital Sainte-Anne qui a une spécialisation en nutrition », poursuit la directrice. Une étude sur la santé des mannequins vient d’ailleurs de débuter. Les résultats ne sont pas attendus avant un an.

L’ÉTUDE EN CHIFFRES

● 10 744 pathologies nouvelles recensées en 2016.
● Maladies de l’œil et de l’oreille : environ 35 % des pathologies.
● Maladies ostéo-articulaires : 20 %.
● Pathologies du système ostéo-articulaire :
- 35 % des pathologies chez les artistes du cirque et du music-hall ;
- 23 % pour les métiers de l’éclairage et des décors ;
- 24 % chez les techniciens du son ;
- 16,5% chez les musiciens.

Delphine Vaudoux

Haut de page