ACTUALITÉS

Un service de médecine de prévention mutualisé est en cours d’expérimentation dans l’Orne. Ouvert à l’initiative de la préfecture de région à Alençon, il vise à pallier les carences de personnel en médecine préventive, chargée de suivre les agents des fonctions publique, territoriale et d’État. Environ 2 700 agents du département sont concernés. Une extension est prévue courant 2020 dans le Calvados et l’Eure, en 2021 en Seine-Maritime puis, en 2022, dans la Manche.  

Haut de page