ACTUALITÉS

© Gaël Kerbaol/INRS

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques vient de publier une enquête portant sur les arrêts maladie dans le secteur hospitalier en France . Il en ressort que c’est l’un des secteurs où les salariés ont le plus recours aux arrêts de maladie, avec en moyenne 10 jours d’arrêts déclarés par an contre 7,9 dans les autres secteurs. Un chiffre élevé que cette enquête permet d’affiner en fonction de la profession exercée.

Il apparaît ainsi que les médecins et professions administratives se distinguent par un nombre d’arrêts nettement plus faible que les aides-soignantes et les agents d’entretien. Et, dans une moindre mesure, les infirmiers. Ces écarts s’expliquent par des différences de conditions de travail, notamment d’exposition aux contraintes physiques.

Les contraintes psycho-sociales et les exigences émotionnelles en particulier constituent également des déterminants importants de recours aux arrêts maladie. Si les femmes ont davantage d’arrêts maladie que les hommes (4,8 jours de plus en moyenne par an), ces différences ne sont plus observées en dehors de l’âge des grossesses.

Delphine Vaudoux

Haut de page