ACTUALITÉS

Selon une enquête menée par ADP, près d'un salarié français sur cinq (19 %) estime subir un stress quotidien au travail, plaçant l’hexagone à la 3e place européenne parmi les pays où les salariés se sentent les plus stressés, derrière l’Allemagne et la Pologne. L’enquête, menée auprès de 10 585 salariés en Europe dont 1 410 Français, explique que 19 % d’entre eux déclarent subir une tension quotidienne au travail et 31 % pensent que leur employeur ne s’intéresse pas du tout à leur bien-être psychologique. Ces résultats mettent également en lumière les difficultés pour parler du mal-être au travail : 32 % des collaborateurs déclarent ne pas être suffisamment à l’aise pour l’évoquer dans un cadre professionnel. Parmi les moins réticents, 58 % pourraient en discuter avec des amis ou des collègues proches, tandis que près de 20 % seraient prêts à s’ouvrir à leur manager. À peine 11 % oseraient en informer les ressources humaines.

 

Haut de page