DOSSIER

Le transport routier et la logistique disposent d’un dispositif sectoriel de formations
au niveau national. Il implique l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

DÉVELOPPÉ PAR L’INRS, un dispositif national de formations permet aux secteurs du transport routier et de la logistique de se donner les moyens de structurer une démarche de prévention. La Carsat Bretagne et l’AFT l’ont déployé dès 2015. « C’est un dispositif qui vise à élaborer une démarche construite de prévention dans les entreprises du secteur routier, en impliquant tous les acteurs, explique Antoine de Lipowski, ingénieur-conseil à la Carsat Bretagne. Il leur donne des compétences spécifiques pour agir en collaboration, chacun à son niveau. » 

« Le dispositif est adapté à toutes les tailles d’entreprises ainsi qu’à leur niveau d’avancement dans une démarche de prévention, précise Guillaume Lemoult, responsable de centre chez ABSkill, un organisme de formation habilité. Le plus souvent, les formations sont réalisées en sessions interentreprises, ce qui favorise les échanges sur les bonnes pratiques, les difficultés… » Les formations s’adressent aux différents acteurs de l’entreprise, dirigeants et salariés – formation animateur prévention du transport routier et logistique (AP-TRL), pour ceux qui seront affectés à des missions d’animateur prévention, et formation acteur prévention secours (APS).

Pour ce qui est du dirigeant, à l’issue de sa formation d’une journée, il donne les contours de la démarche de prévention dans laquelle il s’engage en définissant les enjeux, les objectifs et les priorités d’action, les moyens mis en œuvre, les acteurs mobilisés et le rôle qu’il souhaite leur confier. « Il détermine la politique de sécurité de l’entreprise et ses axes stratégiques », détaille Guillaume Lemoult. « L’engagement de la direction est la pierre angulaire de la démarche », souligne Emmanuel Ledu, formateur chez Pole Formation. 

Favoriser les échanges

Parmi les acteurs identifiés, l’AP‑TRL aura une fonction pivot car il interagit avec tous les acteurs de l’entreprise. Réalisées sous forme de formations-actions, les sessions AP-TRL et APS incluent des applications sur le terrain, avec un accompagnement du formateur. Elles durent respectivement six et trois jours, avec une intersession. L’AP-TRL est notamment amené à travailler sur un projet de prévention coconstruit avec le dirigeant (par exemple sur la prévention des troubles musculosquettiques (TMS) lorsque l’entreprise est ciblée TMS Pros). Il participe, avec le dirigeant, à la définition des objectifs et des priorités, en ayant dressé lors de sa formation un état des lieux en santé et en sécurité au travail. Sa formation lui apporte une méthode pour conduire son projet. « À la fin de ce cycle, il dispose notamment d’une boîte à outils et de leur mode d’emploi pour mener une démarche de prévention », précise Emmanuel Ledu.

L’objectif de la formation de l’APS est double : devenir acteur de la prévention des risques liés à son métier, notamment en remontant les informations de situations souvent externes à l’entreprise, et avoir la compétence pour intervenir comme sauveteur secouriste du travail. Les APS participent au repérage et à la maîtrise des risques dans l’entreprise, en étant capables d’analyser les situations de travail à l’aide d’outils et éventuellement proposer des mesures de prévention. 

« La formation APS ne concerne seulement les chauffeurs, mais également tous les opérationnels de l’entreprise : par exemple les commerciaux, afin qu’ils prennent en compte les conditions de travail de leurs collègues navigants dès qu’ils négocient un marché avec un client, ou le personnel en charge de l’achat de matériel, précise Antoine de Lipowski. Ce dispositif de formation favorise les échanges en interne, mais aussi avec les donneurs d’ordres et avec les sites livrés pour travailler ensemble à l’amélioration des conditions de travail. » 

Julie Pionnier, DRH chez Gautier Fret Solutions

Julie Pionnier, DRH chez Gautier Fret Solutions, entreprise de TRM de 450 salariés, située à Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine)

« Notre entreprise s’est lancée dans le dispositif de formation sectoriel afin de structurer notre démarche de prévention des risques professionnels. Nous avons pour objectif de former la totalité de nos agents de quai et chauffeurs afin de développer une culture sécurité qui permettra à chacun d’être acteur de la démarche de prévention et d’avoir le réflexe sécurité. Nous avons déjà 246 collaborateurs formés APS (acteur prévention secours), 2 AP-TRL (animateur prévention du transport routier) ainsi que 10 dirigeants. ll nous reste 77 collaborateurs à former, plus les éventuels nouveaux arrivants. Nous planifions cette année une demi-journée d’atelier entre les AP-TRL et les commerciaux pour les sensibiliser à la prise en compte des contraintes de livraison et des dangers sur les sites de livraison, et pour réfléchir sur le rôle qu’ils peuvent avoir dans la démarche de prévention des risques. »

Katia Delaval

Haut de page