@ Gaël Kerbaol/INRS

LE SPECTACLE VIVANT

La grande variété des risques professionnels auxquels sont exposés les salariés du spectacle vivant est le reflet de la diversité de ses métiers. Si certaines structures ont compris l’intérêt de mettre en place une démarche de prévention, d’autres, que ce soit par méconnaissance, méfiance, ou pour des raisons artistiques, ne se sont pas encore lancées.

Il est 20 heures dans une salle de théâtre, quelque part en France. Les lumières s’éteignent, le brouhaha des discussions s’amenuise avant de laisser place au silence. Une mélodie s’élève de la fosse d’orchestre… Et le rideau se lève ! Dans un décor recréant un intérieur cossu du XIXe siècle, des comédiens lancent leurs premières tirades. De savants éclairages mettent en valeur les costumes d’époque dans lesquels ils évoluent. Petit à petit, le public se laisse entraîner par la magie du spectacle. Pour que le charme agisse, toute une flopée de professionnels a œuvré d’arrache-pied pendant des semaines, des mois. Si dans l’imaginaire collectif, les métiers du spectacle vivant sont synonymes de plaisir et de légèreté, la réalité est pourtant bien plus prosaïque quand la question des risques professionnels est abordée.

Partager |
Haut de page