LA FORMATION INITIALE

Le développement de compétences en santé et sécurité au travail dans l’enseignement professionnel et supérieur doit permettre aux jeunes d’acquérir une culture de prévention avant même leur premier emploi. Il contribue également à la diffusion de celle-ci dans l’entreprise.

Les 18-24 ans ont près de deux fois plus d’accidents du travail que les autres salariés, selon la Caisse nationale d’assurance mala-die (Cnam). En revanche, une étude de l’INRS montre que les jeunes en formation professionnelle ont deux fois moins d’accidents du travail que les autres quand ils ont reçu un enseignement en santé et sécurité au travail (ES&ST) en formation initiale. Pour permettre l’intégration d’un tel enseignement dès la préparation des diplômes professionnels, mais également à l’université ou dans les écoles supérieures, la mobilisation de nombreux acteurs est indispensable. 

Partager |
Haut de page