© Patrick Delapierre pour l’INRS

L'INDUSTRIE DU VERRE

Il est parfois tellement transparent qu’on ne le voit plus. Pourtant, le verre est un matériau présent partout dans la vie de tous les jours et dans de nombreux  secteurs industriels. Que ce soit lors de sa fabrication à chaud, de sa transformation à froid pour certains usages ou tout simplement de sa mise en œuvre, les salariés qui participent à ces opérations sont exposés à des risques professionnels spécifiques.

Fenêtres, pare-brise, emballages alimentaires, flacons de parfum, pavés… le verre est omniprésent dans notre quotidien. En 2017, en France, le secteur verrier comptait près de 800 établissements, de la TPE au grand groupe, et employait près de 35 000 salariés. Au départ, la fabrication du verre nécessite de chauffer la matière première, un mélange de sable, de calcaire et de carbonate de sodium, à plus de 1 000 °C pour lui faire atteindre sa fusion. À haute température, la matière devient mal--léable et peut être travaillée – manuellement, de manière semi-automatisée ou mécaniquement – pour acquérir sa forme finale. (…)

Exosquelettes

Retrouvez ici la table ronde consacrée aux exosquelettes.

Partager |
Haut de page