SERVICES

QUESTIONS-RÉPONSES

Les thèmes des questions présentées sont issus des assistances assurées par les experts de l’INRS. Les réponses apportées ici sont données à titre indicatif et ont pour objectif de fournir des éléments d’information. Elles ne pourraient, en aucun cas, être considérées comme des textes de référence.

Conduire en hiver

Question : Existe-t-il des mesures spécifiques qui permettraient de rendre plus sûrs les déplacements en voiture de mes salariés lors de missions quand les conditions climatiques hivernales sont rudes et rendent la route plutôt dangereuse ? (…)

Travail assis et swissball

Question : Dans le cadre de mon emploi, je demeure assise la majeure partie de mon temps. On m’a parlé des swissball pour remplacer mon siège actuel, un fauteuil « classique ». Est-ce une bonne idée ?
Réponse : Travailler en position assise génère des astreintes musculaires coûteuses pour l'organisme, dans la mesure où cela impose aux muscles des contractions statiques qui s’avèrent pénibles lorsqu’elles sont prolongées. Utiliser un swissball comme siège de travail peut favoriser les changements réguliers de points d’appui (et permet donc de varier les positions) et évite ainsi ces contractions statiques prolongées. (…)

DROIT EN PRATIQUE

Un thème est abordé, sous l’angle juridique. Les textes de loi s’y référant sont présentés, ainsi, souvent, que des cas de jurisprudence récents.

Travail de nuit : que prévoit la réglementation ? 

Travailler en horaires atypiques, et notamment la nuit, n’est pas anodin pour la santé, la sécurité et les conditions de travail des salariés. En effet, le travail de nuit peut provoquer, entre autres, une somnolence, une baisse de vigilance, des troubles de la concentration et de la mémorisation. Il peut en outre être à l’origine d’accidents du travail, notamment d’accidents de trajet (domicile-travail).

RETOUR SUR...

Une notion ou un terme est analysé en revenant sur son origine, et notamment le contexte historique de son apparition, jusqu’à nos jours.

La prévention des risques à l'échelle européenne

Eurogip est un observatoire et un centre de ressources sur l'assurance et la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles au plan international. La diversité de ses missions en fait un acteur clé du domaine, sans équivalent en Europe.

À LA LOUPE

Un secteur est présenté ici, en abordant son importance en France et les chiffres de son accidentologie. Des cas concrets et des situations réelles, issus de la base Epicéa, illustrent les accidents rencontrés dans ce secteur.

Exploitation de gravières et sablières, extraction d'argiles et de kaolin

En 2016, l’activité « Exploitation de gravières et 0sablières, extraction d'argiles et de kaolin » compte 1 629 établissements occupant 13 930 salariés (- 4 % par rapport à 2015). On y dénombre 408 accidents du travail (- 9,3 % par rapport à 2015), 30 nouvelles incapacités permanentes et 2 décès, le tout ayant entraîné la perte de 28 495 journées. L’indice de fréquence est de 29 accidents pour mille salariés : un salarié sur 34 se trouve victime d’un accident du travail.

EXTRAITS DU J.O.

Des juristes de l’INRS sélectionnent et commentent les textes juridiques parus récemment dans les journaux officiels.

Documents officiels du 1er au 31 décembre 2018

Les textes présentés ici sont des extraits de textes parus au Journal officiel entre le 1er au 31 décembre 2018 concernant la santé et la sécurité au travail ainsi que l'environnement. Ils sont, pour la plupart, suivis d'explications et de commentaires réalisés par les experts juridiques de l'INRS.

Haut de page