SERVICES

QUESTIONS-RÉPONSES

Les thèmes des questions présentées sont issus des assistances assurées par les experts de l’INRS. Les réponses apportées ici sont données à titre indicatif et ont pour objectif de fournir des éléments d’information. Elles ne pourraient, en aucun cas, être considérées comme des textes de référence.

Des mains propres et sèches

Question : Mon entreprise rénove ses sanitaires et nous nous interrogeons sur le type de sèche-main à privilégier. Sèche-main standard, « ultrarapide » ou essuie-main ?
Réponse : Le lavage des mains, lorsqu’il est correctement effectué, diminue fortement le nombre de bactéries. En revanche, il ne les élimine pas complètement. La quantité de microorganismes restant peut encore être réduite si un séchage complet des mains est réalisé. (…)

Stagiaire en entreprise

Question : Dans quelques mois, nous allons accueillir un stagiaire. Y a-t-il des obligations particulières ? Des tâches interdites ? Des horaires plus contraignants liés à son statut ?
Réponse : L’accueil de stagiaires en entreprise est une pratique courante. Néanmoins, des obligations s’imposent à l’employeur. Il faut savoir tout d’abord que le stage n’est pas assimilable à un emploi. (…)

DROIT EN PRATIQUE

Un thème est abordé, sous l’angle juridique. Les textes de loi s’y référant sont présentés, ainsi, souvent, que des cas de jurisprudence récents.

Intervention d’un sauveteur secouriste du travail (sst) ­– quelles responsabilités ?

En cas d’accident du travail, les premiers secours peuvent être prodigués par un salarié spécialement formé au secourisme et aux premiers soins d’urgence. Se pose alors la question du cadre dans lequel ce salarié agit, de son champ d’intervention et de sa responsabilité s’il commet des gestes maladroits ou erronés.

RETOUR SUR...

Une notion ou un terme est analysé en revenant sur son origine, et notamment le contexte historique de son apparition, jusqu’à nos jours.

Épicea, base de données sur les accidents du travail

Épicea est une base de données regroupant des récits d’accidents de travail mortels ou graves survenus dans des entreprises du régime général. Accessible en ligne dans une version simplifiée, elle apporte des informations pour aider une entreprise dans l’analyse a priori des risques, alimenter des réflexions sur la prévention ou servir d’exemple lors de formations.

À LA LOUPE

Un secteur est présenté ici, en abordant son importance en France et les chiffres de son accidentologie. Des cas concrets et des situations réelles, issus de la base Epicéa, illustrent les accidents rencontrés dans ce secteur.

Commerce de détail de quincaillerie, peintures et verres en grandes surfaces

Cette activité comprend le commerce d'articles de bricolage et de quincaillerie, de peintures, de vernis et d'émaux, de verre plat, le commerce d'autres matériaux de construction tels que briques, bois, appareils sanitaires, le commerce de matériaux et de matériels de bricolage, principalement destiné aux particuliers. Les accidents liés à la manutention manuelle sont très fréquents dans ce secteur. Ils représentent 75 % des accidents de plus 4 jours d’arrêt, à comparer avec les 53 % des accidents toutes activités confondues.

EXTRAITS DU J.O.

Des juristes de l’INRS sélectionnent et commentent les textes juridiques parus récemment dans les journaux officiels.

Documents officiels du 1er au 31 mars 2019

Les textes présentés ici sont des extraits de textes parus au Journal officiel entre le 1er au 31 marsr 2019 concernant la santé et la sécurité au travail ainsi que l'environnement. Ils sont, pour la plupart, suivis d'explications et de commentaires réalisés par les experts juridiques de l'INRS.

Haut de page