ACTUALITÉS

L’édition 2017 du concours INRS « De l’école au travail : à vous de filmer » a récompensé quatre vidéos réalisées par des élèves de lycées professionnels et des apprentis de CFA. Elles témoignent de l’intérêt que portent les jeunes aux conditions de travail.

© Capture d’écran du film lauréat « Mannequin battle : le défi prévention »

Ce sont les élèves qui ont eu l’idée d’adapter à la prévention le principe du mannequin challenge, qui consiste à se filmer en position figée. Nous avons travaillé ensemble sur la représentation de “battle”, mettant en scène deux personnages, l’un symbolisant le travail en sécurité et l’autre la prise de risque », explique Thierry Floch, formateur peinture au CFA BTP du Maine-et-Loire. C’est avec cette vidéo intitulée « Mannequin battle : le défi prévention » que dix élèves de ce CFA en CAP peintre applicateur de revêtements ont remporté le 2 juin 2017 le premier prix du concours « De l’école au travail : à vous de filmer ».

Organisé par l’INRS pour les élèves de lycées professionnels et les apprentis des CFA, ce concours, dont c’était la 5e édition, est l’une des actions phares du partenariat existant entre le ministère de l’Éducation nationale et le réseau prévention des risques professionnels. Pour l’année 2017, 79 vidéos ont été déposées sur la page Dailymotion du concours. « J’espère que le film donnera à d’autres corps de métiers au CFA l’envie de créer de nouveaux supports réalisés par les jeunes et utiles aux générations futures », reprend Thierry Floch.

Avec « J’ai mal à ma posture », le deuxième prix revient aux élèves de 2nde accompagnement, soins et services à la personne du lycée professionnel Émile-Letournel de Saint-Pierre-et-Miquelon. « Ils voulaient une vidéo dynamique, qui reflète la réalité de leur quotidien, explique Valérie Carton, enseignante en technique médico-sociale. Claquage, luxation, fatigue musculaire… pour montrer comment éviter ces événements, le film insiste sur les solutions apportées par la formation à la prévention des risques liés à l’activité physique dans le secteur sanitaire et social. Elles concernent l’organisation du travail, l’utilisation d’aides techniques et le travail sur la gestuelle. »

Coup de cœur du jury

Troisième prix, le « Security game Agent polyvalent de restauration » est une idée de six élèves en 2e année de CAP au lycée professionnel Alain-Fournier de Metz. « Ils souhaitaient reprendre le principe d’un jeu vidéo existant mais se sont heurtés à des problèmes de droits, explique Sophie Leclet, la responsable pédagogique du projet. Après de nombreuses recherches sur internet et un travail sur des personnages qu’ils ont eux-mêmes imaginés, ils ont créé leur propre jeu. » Dans cette vidéo pédagogique, chaque scène représente une situation de travail à risque et les savoirs associés.

Enfin, le jury, composé de représentants de l’Éducation nationale, du réseau prévention des risques professionnels et d’experts, a attribué un prix « coup de cœur » au film « Harcèlement moral », réalisé par des élèves du CFA BTP de la Gironde à Blanquefort. « Un sujet difficile dont ils se sont saisis avec grand enthousiasme, souligne Nancy Arnaud, formatrice en français dans l’établissement. Nous avons organisé des débats, qui ont été très révélateurs de leurs représentations du harcèlement. Ils ont réalisé que certaines situations de harcèlement moral ou physique subies par les apprentis se sont banalisées. Lors du tournage, beaucoup avaient des réticences à se mettre dans la position du harcelé et préféraient le rôle de harceleur, jugé plus valorisant. Nous en avons beaucoup parlé. » Pour traiter la question, le film utilise la musique – un slam – et les symboles. « Dans la première partie du film, le harcelé porte un masque, qui montre l’absence de réaction et le fait que ça peut arriver à tout le monde. Puis l’élève le retire et il redevient acteur. Des solutions sont envisagées. »

Les quatre vidéos primées s’arrêtent sur des sujets très différents. Touchant autant aux risques physiques qu’aux risques psychosociaux. Elles mettent en avant le regard que porte la nouvelle génération sur ses conditions de travail et une volonté bien réelle de s’investir en faveur de la prévention des risques professionnels.

Les films lauréats sont à visionner sur www.inrs.fr.

LE CHIFFRE

400

400 vidéos réalisées par les élèves et apprentis ont été mises en ligne depuis la création du concours.

Grégory Brasseur

Haut de page