© Éric Franceschi pour l’INRS

LES COSMÉTIQUES

Tradition, luxe, mais aussi recherche, innovation et savoir-faire façonnent l’image des cosmétiques français. Dans ce secteur, si de plus en plus de tâches sont automatisées, beaucoup restent manuelles, avec des cadences élevées. Et les salariés se trouvent encore souvent exposés aux risques de troubles musculosquelettiques, mais aussi au risque chimique.

La France, pays de la beauté, du luxe et de l’artisanat. Derrière cette image d’Épinal, se cache une réalité nettement moins glamour de secteurs très industrialisés, parmi lesquels les cosmétiques. Avec 150000 personnes salariées, l’activité représente aujourd’hui en France un chiffre d’affaires de 25 milliards d’euros et 16% de part de marché mondial, ce qui fait de l’Hexagone le premier pays exportateur de parfums cosmétiques, selon les chiffres publiés par BPIfrance et Ubifrance. Parmi les principaux groupes mondiaux du secteur, plusieurs sont français, dont L’Oréal, le leader du marché international. (…)

Partager |
Haut de page