© Patrick Delapierre pour l’INRS

LES BIORÉACTEURS

Qu’elles appartiennent au secteur de la santé, à celui de l’industrie, de l’agroalimentaire ou de l’environnement, de nombreuses entreprises mettent à profit le métabolisme de cellules vivantes dans leurs techniques de production. Les bioréacteurs occupent une place centrale dans ces procédés car c’est en leur sein que les micro-organismes se multiplient. Les risques auxquels peuvent être exposées les personnes qui travaillent dans ces entreprises sont des plus variés. Tour d’horizon.

Quel est le point commun entre une usine de méthanisation des déchets, un laboratoire pharmaceutique et une brasserie industrielle ? L’utilisation de bioréacteurs. Un terme générique qui rassemble des dispositifs de tailles et de conceptions différentes, définissables comme des enceintes closes dans lesquelles sont cultivées des micro-organismes. Bactéries, virus, champignons, micro-algues, levures, ou même cellules animales ou humaines s’y multiplient soit pour être eux-mêmes récoltés, soit pour leur production de molécules d’intérêts. (…)

Partager |
Haut de page