LE RÉEMPLOI DES DÉCHETS DE PRODUCTION

Ils sont communément nommés déchets, mais, réinjectés dans des circuits de production, ils peuvent devenir nouvelle matière première. Les rebuts de procédés de transformation de matériaux sont de plus en plus utilisés comme une ressource, et des entreprises réussissent même à recycler leurs propres déchets. Des bonnes pratiques sur le plan environnemental et d’un point de vue économique qui ne sont pas sans poser à ces structures de nouvelles questions en matière de santé et sécurité au travail.

« Le recyclage de la matière présente de multiples atouts : en évitant l’extraction et la transformation inutiles de ressources naturelles, il réduit la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et les autres impacts environnementaux des filières industrielles. » L’Ademe, Agence de la transition écologique, affiche clairement les avantages pour une entreprise de réduire ses déchets de production, soit en réinjectant dans sa propre production ses rebuts, pièces non conformes ou coproduits – en tant que matières premières de recyclage (MPR) –, soit en exploitant cette matière pour de nouveaux usages. (…)

Table ronde en ligne : « Risques psychosociaux : les dirigeants d’entreprise, des acteurs majeurs »

Le 6 décembre dernier une nouvelle table ronde a été organisée par la rédaction de Travail & Sécurité. Elle était consacrée à la prévention des risques psychosociaux, et plus précisément au rôle des dirigeants d’entreprise dans la mise en œuvre d’une démarche de prévention.

Partager |
Haut de page